Psychotria elata: piantare e prendersi cura – Giardinaggio

La pianta baciante ( Palicurea elata syn. Psychotria elata ), chiamata anche labbra calde ma anche « labbra di prostituta » o « labios de puta » o anche « labbra di Mick Jagger » in riferimento alle labbra carnose di questo artista, è una pianta tropicale epifita originario dell’America Centrale (Costa Rica, Messico) e del Sud America (Colombie, Equateur, Panama) dove cresce senza substrato nel sottobosco forestale. Essendo una pianta dal clima tropicale, rimane fredda.

Pianta baciante (Palicourea elata) o labbra calde

Questo arbusto a crescita abbastanza rapida assume forme diverse a seconda della luce e della densità che riceve. Le sue foglie sempreverdi sono semplici, opposte, oblunghe, lunghe fino a 15 cm. La pianta baciante emette anche foglie insolite, ovvero quelle brattee rosso vivo che ricordano labbra rossettate, troppo spesso confuse con i fiori dell’arbusto. In realtà i fiori si trovano all’interno di queste deliziose foglie cremisi e interessano molto meno : sono piccoli fiori bianchi a forma di stella che rimangono molto discreti.

Tuttavia, le labbra calde aiutano ad attirare i colibrì e le farfalle impollinatrici che contribuiranno alla fecondazione dei piccoli fiori se riescono a raggiungere gli organi riproduttivi. Daranno poi bacche non commestibili nere o blu scuro di cui si nutriranno gli uccelli. Quando, per caso, i frutti contengono semi, questi vengono poi diffusi tramite gli uccelli.

I cambiamenti climatici e la massiccia deforestazione in atto in America Latina, rafforzata dall’eccessivo sfruttamento della pianta baciante per scopi commerciali (San Valentino), l’hanno resa sempre più rara : ora è a rischio di scomparsa.

  • Famille : Rubiacee
  • Tipologia : arbusto sempreverde
  • Origine : America centrale e meridionale
  • Colore : fiori bianchi, brattee rosso vivo
  • Semina : sì
  • Tagio : non
  • Piantagione : tutto l’anno in serra
  • Fioritura : da dicembre a marzo
  • Altezza : da 1 a 4 metri

 

Terreno ed esposizione ideali per la pianta kissing

La plante à bisous, en tant qu’arbuste tropical calcifuge, a besoin d’une ambiance chaude (16 à 30°C) et humide (50% minimum) que, seule, une serre pourra lui offrir sous nos latitudes. Dans un panier permettant un excellent drainage, un substrat identique à celui des orchidées épiphytes lui conviendra : écorces de pin, fibres de coco, perlite.

fiori bianchi della pianta baciante

Date de semis et de plantation de la plante à bisous

C’est au printemps ou en septembre-octobre que vous sèmerez les graines, à 20-25°C, sur un substrat à orchidées.

La plantation peut se faire toute l’année étant donné que la plante à bisous se développe en serre.

Conseil d’entretien et de culture de la plante à bisous

Des vaporisations régulières sont nécessaires si la serre ou la véranda ont un air trop sec. Déposer le panier sur un lit de billes d’argile permet aussi de conserver une certaine humidité à la plante. En outre, bassiner le panier contenant la plante une fois par mois, durant 10 à 15mn, sera apprécié.

Au printemps et à l’automne, la plante à bisous sera boostée par un engrais organique habituellement destiné aux orchidées.

Si la croissance de la plante à bisou se révèle un peu trop rapide, une taille peut se faire en été afin de maintenir un port relativement compact, plus décoratif.

Maladies, ravageurs et parasites de la plante à bisous

La principale ennemie de la plante à bisous n’est autre que la sécheresse, et même simplement le manque d’humidité.

Emplacement et association favorable de la plante à bisous

C’est une plante qui se cultive en serre tropicale ou en véranda, afin d’essayer de lui fournir l’environnement qui se rapproche le plus de son milieu naturel.

Pianta baciante per una serra

Espèces et variétés conseillées de Palicourea pour votre véranda

Le genre Palicourea compte près de 200 espèces mais il est à noter que la classification n’est pas très claire. La plante à bisous (Palicourea elata) se faisait appeler auparavant Psychotria elata, par exemple.

Parmi les espèces quelque peu connues, citons le bois foufou ou bois l’encre (Palicourea croceoides syn. Palicourea riparia) très commun dans les sous-bois des Antilles, Palicourea amethystina aux grappes terminales de fleurs bleu améthyste, Palicourea guianensis aux grappes terminales de fleurs jaune vif sur des tiges rouges…